Le rachat de crédit : les critères pour être éligible

Un rachat de crédit, c’est parfois la seule solution pour se sortir de la dette. Pour pouvoir y prétendre, il faut remplir certains critères, qui varient en fonction des organismes financiers. Cependant, on retrouve quelques points communs, outre le fait, bien sûr, de posséder des revenus stables (fonctionnariat, CDI, retraite, ancienneté, etc.). Pour être éligible à un rachat de crédit, voici les critères qui sont pris en compte :

rachat-de-credit-criteres

La situation des demandeurs

Les demandeurs doivent obligatoirement être majeurs et n’être pas déchus de leurs droits civiques. En ce qui concerne les couples en instance de divorce, ils sont exclus tant que la séparation de bien et de dette n’aura pas été effectuée.

Un demandeur étranger, même muni d’une carte de séjour ou bénéficiant d’une immunité diplomatique, sera exclu également. Tout comme les SCI, EURL, SARL, SCPI, etc… qui devront s’adresser à des sociétés spécialisées dans ce type de rachats.

L’âge

Bien que le critère d’âge suive l’évolution de l’espérance de vie, la limite est généralement de 80 ans au moment du dernier paiement pour un prêt de consommation et de 90 ans pour un prêt hypothécaire.

Les critères de garantie
En matière de prêt hypothécaire, certains biens ne peuvent constituer une garantie. C’est le cas, notamment, des bien inachevés, des biens destinés à une utilisation professionnelle et des biens sans fondation (caravane, bateau, etc.).

Les antécédents bancaires

Malheureusement, les demandeurs de rachat de crédit fichés au Fichier Central des Chèques ne pourront voir leur demande satisfaite. En revanche, un emprunteur fiché au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, pourra sous certaines conditions (notamment ne pas être propriétaire) accéder à un rachat de crédit.

Quant aux emprunteurs ayant déjà obtenu un crédit auparavant, ils devront attendre un an avant de faire une nouvelle demande. Attention, pour que celle-ci soit acceptée, la précédente ne devra pas avoir fait l’objet d’incidents de paiement.

Le taux de surendettement

Avant de donner suite à un rachat de crédit, les organismes financiers doivent prêter attention à un détail : quel est l’endettement du ménage aujourd’hui et quel serait le leur après le financement. Les calculs d’endettement doivent déboucher sur des taux raisonnables, surtout après la restructuration. Des fourchettes de 30 à 38 % d’endettement sont les fourchettes standards.

C’est en se basant sur ces critères que vous pourrez déterminer si oui ou non vous pouvez prétendre à un rachat de crédit. Mais ces critères sont à nuancer, chaque organisme financier a les siens et ceux-ci peuvent varier selon quantité de facteurs.